logo de la BnF logo de la BnF
Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France
 
Désignation générale : 

Tabula Veronensis II

"table iliaque relatant les évènements des chants XXIII et XXIV de l’Iliade"

Création / Exécution : 

Italie, Latium, Rome (lieu de création)
1er quart 1er siècle

Lieu de découverte : 
Date de découverte : 
avant 1724
Précisions sur la découverte : 

Découverte : probablement découvert aux environs de Rome ou à Rome même
Pays : Italie
Mesures : 

H. 5.5 cm, l. 6.7 cm

Description : 

Fragment latéral gauche d'une tablette iliaque qui devait à l'origine comporter un panneau central encadré de deux colonnes de bas-reliefs de chaque côté. Le départ du panneau central représentant l’Iliou Persis est visible à droite. La bordure latérale du cadre entourant le rectangle central et la bande verticale séparant les scènes sont couvertes d’inscriptions.

Les scènes de la rangée extérieure, à gauche, illustrent les chants 22 à 24 de l’Iliade, en allant de bas en haut (sans inscriptions) :
Achille traîne le corps d'Hector devant Troie
Achille se tient près du bûcher de Patrocle avec des serviteurs (petites figures)
Achille est assis, Priam à genoux à ses pieds, un boeuf à sa droite (chargé de transporter la rançon d'Hector)

La rangée intérieure, de haut en bas, illustre l’Ethiopide, épopée perdue attribuée à Arctinos de Milet, auteur grec du 8e ou 7e siècle av. J.-C., qui faisait partie du Cycle troyen, et reprend le récit de la guerre de Troie là où l'Iliade s'arrête.
Arrivée de Penthésilée à cheval qui salue Priam (inscription : "Penthésilée l'Amazone arrive")
Achille s'avance vers Penthésilée qui tombe en arrière ("Achille tue Penthésilée")
Antiloque, tombé à genoux, se protège de son bouclier; Memnon, fils d'Eos et prince des Ethiopiens, s'avance épée en avant ("Memnon tue Antiloque")
Achille s'avance, épée levée vers Memnon qui tombe à terre ("Achille tue Memnon")
Un guerrier armé d'une épée et d'un bouclier, probablement Ajax, se dirige vers une forme indistincte (Achille) ("Achille tombe près des Portes Scées" (porte de la ville de Troie)

Les dimensions présumées de la table entière sont d’environ 24cm x 24cm. On suppose que la bordure externe décrivait, à gauche, les chants 13 à 24 de l'iliade en ordre ascendant et à droite les chants 1 à 12 en ordre descendant, sur la bordure interne gauche, l'ensemble de l'Ethiopide et un autre cycle sur celle de droite.
La colonne inscrite entre les deux colonnes figurées résume les scènes représentées de l'Ethiopide. La 2e colonne d'inscriptions décrit le contenu du panneau central, des batailles entre Grecs et Troyens, le meurtre de Priam et Agenor par Néoptolème dans le palais de Priam.

Au revers l'inscription ne concerne pas l'Iliade mais résume des mythes thébains, avec une liste des descendants de Cadmos et Harmonie. La même inscription se retrouve sur une autre tablette, la Tabula Borgia, seule tablette à illustrer le cycle thébain.

Précisions sur les marques et inscriptions : 

Inscriptions relatives à l’Ethiopide, sur le cadre qui sépare les deux zones de représentations - inscriptions relatives à l’Iliou Persis sur le cadre du panneau central - généalogie de Cadmus écrite en colonne au verso
Mode d'acquisition : 
Date de l'acte d'acquisition : 
1798
Numéro d'inventaire : 

inv.57.61(B)
Autre(s) numéro(s) : 

Chabouillet.3319
Bibliographie : 

Hellmann, Marie-Christine. “Illustrations homériques : les Tables Iliaques” in Revue BN. Paris : Bibliothèque nationale, Septembre, 1983

Sadurska Anna. Les Tables Iliaques. 1964, p.55-58.

Squire, M.. The Iliad in a nutshell. Vizualizing Epic on the Tabulae Iliacae. Oxford University Press, 2011, p.399 n°9.

Petrain, David. Homer in Stone. The Tabulae Iliacae in their Roman Context. Cambridge : 2014, p.85, 220-223, fig.14-15.

Muret, Jean-Baptiste. Monuments antiques dessinés par J.-B. Muret, tome II. entre 1830 et 1866, pl.55.



Powered by WebMuseo

Plan du site