logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
© Avisseau-Broustet, Mathilde ; © BnF
© Avisseau-Broustet, Mathilde ; © BnF
Désignation générale: 

boîte de moulages

"Impronte gemmarie"

Création / Exécution: 

2e quart 19e siècle

Matières et techniques: 

plâtre

Mesures: 

H. 27 cm, l. 17 cm, E. 5,4 cm

Description: 

Les coffrets appartiennent à la série des Impronte Gemmarie dell’Instituto, dite « Centurie », chaque coffret contenant cent moulages. La série a débuté en 1831 à l’initiative de l’Instituto di corrispondenza archeologica de Rome, fondé en 1829 par Eduard Gerhard, Theodor Panofka et August Kestner avec le soutien intellectuel et financier du duc de Luynes. Sept livraisons se sont succédées : les deux premières Centurie en 1831, les deux suivantes en 1834, les cinquième et sixième en 1839, vendues sept scudi pièce. Les moulages sont l’œuvre de Tommaso Cades (1772-1840), graveur romain en pierres dures. Après la mort de celui-ci, la dernière Centuria, en 1868, a été commandée à un autre graveur, Antonio Odelli.

Les coffrets présentent un choix des pierres gravées les plus célèbres des principaux musées européens; sans listes, ils comportent des étiquettes précisant la classification des moulages, chronologique et stylistique. Six d’entre eux sont consacrés à la « maniera greca seconda epoca », qui correspond à peu près à l’époque hellénistique et augustéenne, âge d’or de la glyptique, époque préférée du duc de Luynes au regard de ses acquisitions de pierres gravées. On peut se demander s’il s’agit d’une commande spécifique du duc de Luynes ou d’une sélection dans le vaste corpus de plus de six mille moulages proposés par Cades.

Mode d'acquisition: 
Ancienne(s) appartenance(s): 
Numéro d'inventaire: 
2013.513.7

Bibliographie: 

Revue de la Bibliothèque nationale de France.



Powered by WebMuseo

Plan du site