logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
© Brageu, Rémi ; © LAMS UMR 8220-UPMC
© Brageu, Rémi ; © LAMS UMR 8220-UPMC
© Brageu, Rémi ; © LAMS UMR 8220-UPMC
© Brageu, Rémi ; © LAMS UMR 8220-UPMC
© Brageu, Rémi ; © LAMS UMR 8220-UPMC
© Brageu, Rémi ; © LAMS UMR 8220-UPMC
Désignation générale: 

cachet à collyre

Epoque/Style/Mouvement: 

époque gallo-romaine

Lieu de découverte: 
Date de découverte: 
around 1843
Matières et techniques: 

stéatite (verte)

Mesures: 

H. 8 mm, l. 9 mm, L. 30 mm

Description: 

Cachet à collyre quadrangulaire avec inscription sur deux des quatre petits côtés.

Les cachets sont des sceaux qui servaient à marquer les collyres, sortes d’onguents pour les yeux, que l’oculiste fabriquait en série. Lors de leur préparation, les ingrédients étaient broyés séparément, puis mélangés avec de l’eau ou de la gomme liquide. Les collyres prenaient alors la consistance d’une pâte avec laquelle on modelait des bâtonnets. Avant de les faire sécher, on appliquait la surface gravée du cachet sur ces préparations encore molles. L’inscription comporte généralement :le nom de l'oculiste, le nom du collyre prescrit au patient, la maladie pour laquelle il était prescrit, le mode d'utilisation du produit. Une fois le collyre choisi, il suffisait de le diluer avec de l’eau ou de l’œuf avant de l’appliquer sur l’oeil du patient.

Marques et inscriptions: 

inscription incisée
latin
Reproduction : C ATTICI LATIN(i)/ [et]IVL(i) CHELIDON(ium)
Transcription : Noms : C. ATTICVS LATIVS (et) IVLIVS
Collyres et affections : CHELIDONIVM

latin
Reproduction : LATINI ET IVLI/ DIABSORICVM
Transcription : Noms : LATINVS ET IVLIVS
Collyres et affections : DIAPSORICVM

Mode d'acquisition: 
Donateur(s), testateur(s) ou vendeur(s): 
Date de l'acte d'acquisition: 
27/08/1962
Numéro d'inventaire: 
Côte.7

Autre(s) numéro(s): 
Voinot 70 (catalogue) ; inv.Ms.Côte,p.180,n°7 (Inventaire manuscrit collection Côte)

Bibliographie: 

Voinot, J.. Les cachets à collyre dans le monde romain. Mergoil, 1999, n°70.

COMARMOND, A.. Musée lapidaire de Lyon. Lyon : 1846, p. 423.

ALLMER A., DISSARD P.. Musée de Lyon. 1888, p. 509.



Powered by WebMuseo