logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
Désignation générale: 

camée

"Parallèle de l’Ancien et du Nouveau Testament"

Création / Exécution: 

France (lieu de création)
2e quart 16e siècle

Epoque/Style/Mouvement: 

Renaissance

Matières et techniques: 

sardonyx

or (technique métal, émaillé)

Mesures: 

H. 8,7 cm, l. 7,1 cm

Description: 

Tableau allégorique occupé en son centre par un arbre gigantesque dont les branches sont desséchées à gauche, du côté de l’Ancien Testament, et couvertes de feuillages à droite, du côté du Nouveau Testament. A gauche, en haut, on voit Moïse agenouillé sur une montagne et recevant les Tables de la Loi d’une main qui émerge d’un nuage. Plus bas, Adam et Eve, nus, séparés par un arbre autour duquel est enroulé le serpent tentateur; Eve tend la pomme à Adam. Derrière Eve, au second plan, le serpent d’airain enroulé autour d’une colonne érigée sur un rocher et, plus loin, dans le désert, les tentes des Israëlites. Sous l’arbre de la Science du bien et du mal, on voit un squelette dans un tombeau entr’ouvert qui représente la Mort. A droite, les scènes du Nouveau Testament sont les suivantes, de haut en bas: la Vierge agenouillée sur un rocher recevant les mains jointes la visite du Saint-Esprit, sous la forme d’une colombe entourée d’un nuage peuplé de têtes d’anges. Au-dessous, le Christ en croix; l’Agneau pascal, couché dans une grotte et portant la croix; au second plan, un ange qui vient annoncer la naissance du Sauveur à des bergers. Plus bas, le Christ triomphant, sortant du tombeau dans lequel il a encore un pied; il est à demi-nu, vêtu d’un court manteau; la main droite levée, il semble prêcher au monde sa doctrine; de la main droite, il tient un étendard; il pose le pied droit sur la tête d’un cadavre qui figure la Mort et derrière lequel on aperçoit la tête grimaçante d’un démon. Au pied du Christ, le globe du monde, crucifère, symbole de la puissance terrestre que le Christ doit conquérir. Le lien qui unit ces deux tableaux est formé par trois personnages figurés au premier plan, au pied de l’arbre central: l’homme, régénéré par la doctrine nouvelle, est assis sur un cippe carré; il est nu, les jambes croisées, les mains sur la poitrine; d’un côté, un prophète juif s’avance vers lui, un bâton à la main, pour lui prédire la venue du Messie; de l’autre, saint Jean-Baptiste lui annonce que le Messie est enfin arrivé; il lui pose la main gauche sur l’épaule dans un geste de persuasion, et, de la main droite, il lui montre la grotte où repose l’Agneau divin. La composition rappelle une peinture de Hans Holbein le Jeune, datée de 1535, l’Ancienne et la Nouvelle Loi, conservée à Edimbourg, National Gallery of Scotland, avec le geste de la main de Jean-Baptiste sur l'épaule de l'homme

Mode d'acquisition: 
Ancienne(s) appartenance(s): 
Numéro d'inventaire: 
Camée.402

Bibliographie: 

Babelon, Ernest. Catalogue des camées antiques et modernes de la Bibliothèque nationale. 1897, pp. 229-231.

von Heusinger, Christian. Compte rendu de Heimo Reinitzer, Gesetz und Evangelium. Über ein reformatorisches Bildthema, seine Tradition, Funktion und Wirkungsgeschichte, Hamburg, 2006. 2010, p. 134-135, fig.3.

Mentions légales

Powered by WebMuseo

Plan du site