logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
© Serge Oboukhoff ; © BnF-CNRS-Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès
© Serge Oboukhoff ; © BnF-CNRS-Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès
Désignation générale: 

casque (type corinthien)

"Apollon, Héraclès et la biche de Cérynie"

Création / Exécution: 

Italie, Latium, Vulci (lieu de création)
entre 500 av JC et 480 av JC

Epoque/Style/Mouvement: 

étrusque

Lieu de découverte: 
Collecteur(s): 
Date de découverte: 
1832
Précisions sur la découverte: 
Selon le rapport publié en 1836 par le duc de Luynes, le casque a été trouvé à Vulci dans un grand tumulus qui comprenait deux chambres funéraires : l'une renfermait un squelette féminin paré d'un collier et d'une fibule en or; près du lit était posé un vase orné de l'enlèvement de Perséphone; l'autre chambre renfermait le squelette d'un guerrier avec à ses pieds un monceau de lances, épées et javelots, un trépied, aujourd'hui au Vatican et deux vases de bronze. Un bouclier de bois plaqué de bronze était accroché au mur. Le guerrier portait au doigt une bague et sur la tête ce casque.
Une lettre de Domenico Campanari de 1833, publiée dans le Bullettino de 1835 p. 203-205 précise le lieu de découverte : la nécropole occidentale de Camposcala, dans le tumulus dénommé Poggio dei Guerrieri, fouillé par Vincenzo Campanari en 1832

Matières et techniques: 

bronze

argent

patine (vert)

Mesures: 

H. 24 cm

Description: 

Casque à calotte carénée, frontal décoré, larges ouvertures oculaires et petit nasal étroit, mêlant des éléments de type corinthien et chalcidien. Sur le frontal, en bas-relief, est représentée la lutte d’Héraclès et d’Apollon pour la biche de Cérynie. Héraclès, vêtu d'une tunique et recouvert de la léonté, s'élance contre son adversaire en brandissant sa massue de la main droite. De la main gauche, il saisit les bois d'une biche renversée sur le dos, les quatre pieds liés ensemble. En face de lui, Apollon, nu, la tête ceinte d'une bandelette, s'avance rapidement, le carquois au côté, et s'apprête à décocher une flèche contre lui.

Mode d'acquisition: 
Donateur(s), testateur(s) ou vendeur(s): 
Date de l'acte d'acquisition: 
1862
Ancienne(s) appartenance(s): 
Numéro d'inventaire: 
Bronze.2013

Autre(s) numéro(s): 
Luynes.598 (Inv.116)

Bibliographie: 

Mazet, Christian. "Les antiques de Gustave-Adolphe Beugnot (1799-1861). Histoire et fortune d’une collection oubliée", Anabases, 32. 2020, 107-131 (https://doi.org/10.4000/anabases.11268).

LIMC V. 1990, p.222, Herakles/Hercle, n°221.

Adam, Anne-Marie. Bronzes étrusques et italiques. 1984, p.108-110, n°132.

LIMC II. 1984, p.339, Apollon/Aplu, n°13*.

Hus, A.. Les Bronzes étrusques. Bruxelles : Latomus, 1975, pl. 28, n°1.

Hus, A.. Vulci étrusque et étrusco-romaine. Paris : 1971, p. 84, pl. 6 et p. de couverture.

Reinhard Herbig. Götter und Dämonen der Etrusker. Mayence : Verlag Philipp Von Zabern, 1965, pl. 20, 2.

Babelon, Ernest, Blanchet, Jules-Adrien. Catalogue des Bronzes Antiques de la Bibliothèque nationale. Paris : 1895, p.659, n°2013, fig.2013.

Bullettino dell'Instituto di corrispondenza archeologica. Rome : 1852, 1835, p.204 (lettre de Campanari).

Nouvelles Annales, section française de l’Institut archéologique. I, 1836, 51 et suiv..

Mentions légales

Powered by WebMuseo

Plan du site