logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
1382a2 ; © BnF ;
© Avisseau-Broustet, Mathilde
Désignation générale: 

oenochoé

Lieu de découverte: 
Date de découverte: 
around 1712
Précisions sur la découverte: 
Trouvaille fortuite faite par un paysan: lot de haches de l’Age du Bronze Moyen (une hache à butée naissante, six haches à bords droits et lame en éventail, une hache spatule) et de la vaisselle d’époque romaine dont cette oenochoé, un chaudron contenant des monnaies des Antonins, la plupart de Septime Sévère et un trépied.
Les objets bronze.1473 et bronze.2140 font partie de la même découverte.
Nicolas Mahudel ((1673-1747), dit l'avoir acquis du découvreur. Dom Martin et lui donnent comme date approximative de découverte 1711-1712

Matières et techniques: 

bronze

Mesures: 

H. 22,5 cm

Description: 

Oenochoé à panse ovoïdale et à col haut. L’embouchure est circulaire et évasée. L’anse est ornée sur l’attache inférieure d’un buste de Minerve casquée tenant dans la main un serpent. Au-dessus du panache de son casque, sont figurés un encensoir et un bouclier avec deux lances croisées derrière. L’attache supérieure est décorée d’un fleuron d’où émergent des têtes de cygne.

L'oenochoé provient du "trésor d’Arbot", découvert vers 1712 près de Langres, sous les pierres d’un temple en ruine, acquis par Nicolas Mahudel et publié par lui en 1716.

Mode d'acquisition: 
Donateur(s), testateur(s) ou vendeur(s): 
Date de l'acte d'acquisition: 
1727
Ancienne(s) appartenance(s): 
Numéro d'inventaire: 
bronze.1382

Bibliographie: 

Duval, Paul-Marie. Carte archéologique de la Gaule. Paris : CNRS, 52, p. 109-110.

Babelon, Ernest, Blanchet, Jules-Adrien. Catalogue des Bronzes Antiques de la Bibliothèque nationale. Paris : 1895, p.567-568, n°1382.

Martin, Jacques, dom. La Religion des Gaulois tirée des plus pures sources de l'Antiquité. 1727, p.104-109.

Montfaucon, B.. L'antiquité expliquée et représentée en figures. Paris : entre 1719 et 1724, suppl. t.II, pl.XV.

Desseins des figures, bas reliefs et inscriptions, vases et lampes et instruments de sacrifices et autres curiositez de ce genre qui composoient le Cabinet de feu M. Foucault Conseiller d'Estat ordinaire et qui appartiennent présentement à M. de Boze de l'Académie Françoise. 1719, armoire IV.Pl.X,2.

Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Paris, III, 1716, p. 206-210.



Powered by WebMuseo

Plan du site