logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
© BnF
© BnF
Désignation générale: 

diptyque

"Diptyque consulaire de Flavius Anastasius Probus"

Création / Exécution: 

517

Epoque/Style/Mouvement: 

époque byzantine

Matières et techniques: 

ivoire d'éléphant

Mesures: 

H. 36 cm, l. 26,7 cm, E. 1 cm

Description: 

Feuillet de droite: le consul assis sur la chaise curule et tenant la mappa, avec laquelle il donne le signal du début des jeux; au-dessus deux génies portant des guirlandes et trois médaillons ornés chacun d’un buste de face; en bas, scène de jeux du cirque (combats à mains nues contre des animaux)
Feuillet de gauche: le consul, assis sur la chaise curule à pieds de fauves, ornée des bustes de Rome et de Constantinople. Dans la partie supérieure, deux génies portent des guirlandes et trois médaillons ornés des bustes de l’empereur Anastase, de l’impératrice Ariane, à coiffure perlée, et du père du consul Anastasius, Pompeius.
En bas, deux chevaux de course, conduits par la bride et au-dessous, des scènes théâtrales. Les scènes de l'exergue évoquent le déroulement des festivités offertes par le consul à son entrée en charge : après les processions venaient deux jours de courses de chevaux, une journée de combats contre des animaux, sans armes, puis deux jours de représentations théâtrales.
Le revers porte la liste manuscrite des évêques de Bourges à partir de Saint Ursin (251-280). Ce dyptique était utilisé à la cathédrale de Bourges à des fins liturgiques : il était exposé sur l'autel pendant la messe et le prêtre, lors du canon, lisait les noms des archevêques inscrits sur son revers. La liste s'allongeant, des feuilles de parchemin furent insérées entre les tablettes, donnant les noms des archevêques jusqu'en 1599 et le dyptique fut appelé « livre d'ivoire » (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b90783816.image).

Quatre autres diptyques d’Anastasius sont connus, mais seul celui-ci est encore complet. Tous présentent la même composition en trois registres, répétée ici sur les deux feuillets, d’une grande qualité de sculpture et d’une grande richesse de détail.
L'un, qui provenait de la cathédrale Saint-Lambert à Liège, vendu à la fin du 18e siècle, connu sous le nom de Diptychon Leodiense, était partagé entre Berlin (détruit pendant la seconde guerre mondiale, il avait au revers une liste d'apôtres, pères de l'église, papes, évêques à partir du 7e siècle) et le Victoria and Albert Museum (inv.368-1871); un autre est à Vérone, Biblioteca capitolare (Volbach n°20); un fragment inférieur de feuillet, provenant de Limoges, au 19e siècle dans la collection du vicomte de Janzé à Paris, est à Saint Petersbourg, Ermitage (Volbach n°19); un feuillet, retravaillé au 9e siècle au revers, est conservé au Vatican, Museo Cristiano (Volbach n°22)

Anastasius, petit neveu de l’empereur Anastase (491-518), consul en 517, était, ainsi que le précise l’inscription, chef de la garde équestre de l’empereur.

Jusqu'en 1892, date du dépôt au Cabinet des médailles, le manuscrit Latin 9861 était inséré dans le diptyque.
https://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc77820m

Marques et inscriptions: 

sur panneau droit 
inscription
latin
Reproduction : FL ANASTASIVS PAVLVS PROBVS SABINIAN POMPEIVS ANASTASIVS

sur panneau gauche 
inscription
latin
Reproduction : VIR INL COM DOMESTIC EQUIT ET CONS ORDIN
Translitteration : vir inl(ustris) com(es) domestic(orum) equit(um) et cons(ul) ordin(arius)
Anastasius est le chef de la garde du palais et consul ordinaire

Mode d'acquisition: 
Donateur(s), testateur(s) ou vendeur(s): 
Date de l'acte d'acquisition: 
1892
Numéro d'inventaire: 
Inv.55.296bis

Bibliographie: 

Durand, Jannic. L'art byzantin. Paris : 1999, p.54-57.

Durand, Jannic. Byzance - L’art byzantin dans les collections publiques françaises [cat.exp.]. RMN, 1992, p.54-56, n°15 (D. Gaborit-Chopin).

Volbach, Wolfgang Fritz. Elfenbeinarbeiten der Spätantike und des frühen Mittelalters. 1976, n°21.

Delbrück. Die Consulardiptychen und verwandte Denkmäler. Berlin : 1929, n°21, p.131.

Marion du Mersan, Théophile. Histoire du Cabinet des Médailles, antiques et pierres gravées. Paris : 1838, p.22.

Gori, Antonio Francesco. Thesaurus veterum diptychorum consularium et ecclesiasticorum. Florence : 1759, pl.XII, p.281.

Mentions légales

Powered by WebMuseo

Plan du site