logo de la BnF logo de la BnF
catalogue
 
catalogue > Notice d'oeuvre
© Gallica ; © BnF
© Gallica ; © BnF
© Gallica ; © BnF
© Gallica ; © BnF
© Gallica ; © BnF
Désignation générale: 

camée

"Bâton cantoral de la Sainte-Chapelle"

Création / Exécution: 

camée :
entre 315 et 330 (vers)

Monture de Hennequin du Vivier
France, Ile-de-France, Paris (lieu de création)
avant 1368

Matières et techniques: 

calcédoine (ronde bosse)

argent (dorure à la feuille (technique métal), émaillé, monture)

Mesures: 

H. 9,8 cm, L. 8,7 cm, E. 4,6 cm
Camée - hauteur visible

H. 31 cm, l. 23,6 cm (monture)

Description: 

Portrait de Constantin en buste, revêtu du paludamentum et d’une cuirasse dont le décor d’écailles sur la poitrine a été partiellement effacé pour y graver une croix latine. Le buste d'agate romain a été serti sous Charles V dans une monture d'argent doré, partiellement émaillé, pour en faire le couronnement du bâton cantoral d'ébène de la Sainte Chapelle. Le buste est vêtu d'une tunique et d'un manteau de vermeil; de sa main droite, il tient une couronne, autrefois émaillée de vert, dont les épines ont été arrachées; de la gauche, il tenait une croix de vermeil à double hampe, visible sur une gravure de 1790 dans l'Histoire de la Sainte Chapelle du Palais par Morand. L'empereur émerge de nuées d'argent, autrefois émaillées de bleu, posées sur un chapiteau à pans coupés, décoré de feuillages et d'arcatures qui renfermaient autrefois huit fleurs de lis et deux dauphins - remontés au 19e siècle sur le camée de Jupiter du trésor de Chartres (camée.1).
La première mention dans les inventaires du trésor du Trésor de la Sainte Chapelle ne remonte qu'à 1480, mais Charles V a vraisemblablement remis le camée au Trésor en 1379, en même temps que le Grand Camée. Tous deux ont été déposés au Cabinet des Médailles le 1er mai 1791 sur ordre de Louis XVI.

Mode d'acquisition: 
Donateur(s), testateur(s) ou vendeur(s): 
Date de l'acte d'acquisition: 
May, 1791
Ancienne(s) appartenance(s): 
Numéro d'inventaire: 
Camée.309

Autre(s) numéro(s): 
Chabouillet.287

Bibliographie: 

Gagetti, Elisabetta. Preziose sculture di eta ellenistica e romana. Milan : 2006

Vollenweider, M.-L.., Avisseau-Broustet, Mathilde. Camées et intailles, II, Les portraits romains du Cabinet des Médailles. Paris : Bibliothèque nationale de France, 2003, p.203-204, n°260.

Le trésor de la Sainte-Chapelle. Paris : RMN, 2001, p.207-209, n°56 (M. Avisseau-Broustet, D. Gaborit-Chopin).

Dahmen, Karsten. Untersuchungen zu Form und Funktion kleinformatiger Porträts der römischen Kaiserzeit. Munster : 2001, p.169, n°85.

Durand, Jannic. Byzance - L’art byzantin dans les collections publiques françaises [cat.exp.]. RMN, 1992, p.94 n°33.

1789. Le patrimoine libéré [cat.exp.]. Bibliothèque nationale de France, 1989, p.144-145, n°84 (I. Aghion).

Bergmann, Marianne., Zanker, Paul. 'Damnatio memoriae: Umgearbeitete Neround Domitiansporträts: Zur Ikonographie der flavischen Kaiser und des Nerva', Jahrbuch des deutschen archäologischen Instituts 96. 1981, p.409-410, n°48, fig.65.

Gaborit-Chopin. "Le bâton cantoral de la sainte Chapelle", in Bulletin monumental, vol.132-1, p.67-81. 1974, p.67-81.

Calza, Raissa. Iconografia Romana Imperiale da Carausio a Giuliano (287-363 d.C.). L'Erma di Bretschneider, 1972, p.238, n°150, pl. LXXXII.

Delbrück. Spätantike Kaiserportäts. Von Constantinus Magnus bis Carinus III. Berlin : 1933, p.229.

Babelon, Ernest. Catalogue des camées antiques et modernes de la Bibliothèque nationale. 1897, p.161-170, n°309.

Chabouillet, Anatole. Catalogue général et raisonné des camées et pierres gravées de la Bibliothèque impériale. Paris : 1858, n°287.

BARON F. (éd.), Les Fastes du Gothique. Le siècle de Charles V, Grand Palais, 1981-1982.

Morand, Sauveur-Jérôme. Histoire de la Ste-Chapelle royale du Palais. Paris : 1790



Powered by WebMuseo